Skip to content

Levée de fonds avec Isource : explication de texte

August 1, 2011
by

Captain vient donc de lever un peu d’argent avec le fond français Isource… Le communiqué officiel est à la fin de ces quelques notes ; mais au delà de la prose officielle, il semble intéressant d’expliquer un peu plus la démarche de la société.

CaptainDash a été fondé en décembre 2009 : il y a donc un peu plus d’un an et demi. Ses fondateurs -Bruno Walther et Gilles Babinet- ont eu dès l’origine la conviction que la notion de Données restait une frontière encore difficile à franchir : en d’autres termes, le traitement de texte à révolutionné la façon dont on écrit, tandis qu’excel n’a fait que faciliter la façon dont on utilise les données : ça reste rébarbatif à traiter. personne n’envisage de s’amuser en passant une demi-heure sur Excel. La conviction des fondateurs de CaptainDash, c’est que cette barrière pouvait être cassé, en permettant aux gens de manipuler les données avec simplicité, (d’un drag and drop) et en mettant en oeuvre des technologies qui permettent d’agréger toutes sources de données  (météo, données privés, ERP, données financières) d’où qu’elles viennent et quelles que soient leurs tailles.

Ces mêmes fondateurs ont donc créé CaptainDash et ont fait les investissements permettant de financer les premiers développements de la société. Au début, la définition du produit a été surtout dévolue à Bruno. Rapidement cependant Yannick Ruby, staticticien de formation, a rejoint la société ; on peut d’ailleurs de fait le considérer comme le troisième fondateur tant il a accepté de prendre le risque se lier à une société dont l’avenir, sans produit ni fonds propres conséquents, restait incertain.

Le produit a rapidement pris forme ; des démonstrateurs -assez buggés au début, il faut le reconnaitre- sont sortis du garage et nombres de brandstorms assez passionnés se sont tenus dans des cafés pour parvenir à définir exactement ce que le produit CaptainDash devait faire. De très nombreuses visites chez de grandes prospects ont également permis de valider les intuitions des uns et des autres ; ces visites ont finalement fait plus que de valider le produit. Elles ont prouvé que CaptainDash disposait d’un immense potentiel : depuis le début, une petite cinquantaine de sociétés ont été rencontrées. Une seule n’a pas manifesté d’intérêt pour CaptainDash et nombreuses furent celles dont les dirigeants déclarèrent que CaptainDash résolvait un des problèmes stratégique les plus importants du moment.

Ce problème est assez simple. Il s’agit de faire en sorte que l’on puisse, sur une interface unique, rapprocher toutes les données les plus importantes de l’entreprises : les ventes certes, mais aussi la pression publicitaire, la marge, les caractéristiques permanentes ou changeantes des consommateurs, les paramètres extérieur (trafic routier, météo, etc), tout ceci afin de chercher à comprendre ce qui impacte les ventes à un instant T.

Dès lors, CaptainDash, n’était plus une petite idée que l’on développe dans un garage. Il devenait important d’accélérer rapidement. Il fut alors décider de rencontrer quelques fonds d’investissements, ce qui fut fait. Il faut avouer que l’accueil a là été différent ; très peu d’entre eux disposent d’une culture des ERP et de la Business Intelligence. Et c’est finalement avec Isource -un fond créé à la fin des années 90- que le message est le mieux passé. Plusieurs des partners du fond avaient clairement compris quel était le biais stratégique que résolvait CaptainDash.

Notre parti pris a été de continuer de développer CaptainDash comme nous l’avions commencé : en nous concentrant exclusivement sur le produit. Nous avons optimisé nos moyens de développement de sorte à ce que notre produit puisse répondre rapidement de façon impeccable aux 5 ou 6 fonctions les plus réclamées par nos prospects. Notre objectif étant de sortir un produit qui soit très facile à implémenter, sans intégration, très compatible avec l’ensemble des formats de données,  et dont le mode de propagation soit dans l’esprit de ce que qu’a fait SalesForce aux USA.

C’est donc ce que nous avons présenté à Isource : en complément nous avons décrit un business plan qui prévoit de rejoindre le break even d’ici 18 à 24 mois, sans fonds propres additionnels.

Pour ce faire, la société devrait recruter une petite vingtaine de collaborateurs. une dizaine en Tunisie où se développeront les aspects fonctionnels du produit (front end, ergonomie, ETL…) et une autre dizaine en France, pour les aspects plus “couches basses”, l’algorithmie, et les modes de représentation graphiques et cartographiques évolués. La société devrait par ailleurs mettre en place une petite équipe marketing / ventes et gestion de projet, et ceci dès le quatrième trimestre de cette année.

Il reste donc un peu de travail, mais effectué avec un plan de marche plutôt clair. Objectif : avoir 4 clients fortune 500 d’ici la fin de l’année en mode déploiement et lancer la plateforme permettant d’être en mode très scalable également à la fin de cette année.

Le communiqué de presse :

Captain Dash réalise sa levée de fond avec iSource

Captain Dash, spécialiste dans les outils décisionnels pour le marketing, a gagné la confiance d’iSource, qui entre de façon minoritaire à son capital.

Paris, 27 Juin 2011 –

 

Captain Dash, société spécialisée dans la synchronisation marketing et la production de tableaux de bord dynamiques et intuitifs annonce la clôture de sa première levée de fonds, réalisé auprès de la société de capital-risque Isource.

Cet investissement donne à Captain Dash des moyens suffisants pour réaliser l’ensemble de son programme R&D et son expansion commerciale, jusqu’à atteindre l’équilibre de ses comptes, prévu d’ici 24 mois.

Créée en 2010, par Bruno Walther et Gilles Babinet, Captain Dash repose sur une vision simple: la démultiplication des canaux de communication, l’internet social et l’insensibilisation du consommateur aux messages des marques rendent les modèles traditionnelles d’analyse de la performance marketing obsolètes. La maxime de John Wanamaker –un annonceur du XIXème siècle- est plus que jamais valable aujourd’hui : « half the money I spend is wasted, the trouble is, I don’t know which half ».

Captain Dash propose donc une solution de rupture , en mode SAS, qui permet de synchroniser et de visualiser très simplement, à l’aide de modules de datavisualisation, l’ensemble des données, qui impactent le comportement d’achat qu’elles soient internes à l’entreprise ou totalement externes. Pour la première fois, les annonceurs peuvent utiliser ensemble, la puissance des données issues des outils de l’entreprise (ERP, BI,…), de l’internet social (Google, twitter, facebook, …) et des données exogènes provenant de l’opendata (météo, facteurs sociaux économiques, …) pour comprendre, à l’aide d’une interface conviviale et intuitive, ce qui impacte réellement leur développement économique.

Dans le domaine de la distribution en point de vente, cette synchronisation trouve plus encore sa justification, permettant de comparer (i) des données de ventes (quels sont les produits qui sortent du magasin) (ii) des facteurs de trafic, en magasin et à l’extérieur du magasin (iii) des facteurs concurrentiels, (prix des concurrents, trafic des concurrents) ; et de réagir en conséquence ; rendant ainsi fausse l’affirmation de Mr. Wanamaker.

CaptainDash se positionne comme un acteur vertical, appliqué à la fonction marketing dans le retail, dans le domaine du Dashboard 2.0. En d’autres termes, elle souhaite offrir une solution à haute performance aux fonctions qui engagent les budgets marketing dans le monde de la distribution.

Captain Dash fait partie du programme BizSparkOne qui accompagne les 100 startups dans le monde que Microsoft considère comme les plus innovantes[1].

iSource, avait identifié Captain dash depuis sa création. C’est tout naturellement qu’elle à choisit d’accompagner cette société dans sa volonté de transformer le monde de l’analyse marketing.

François Letourneur, Partner chez I-Source déclare : « Nous pensons que Captain Dash fournit une solution à très fort potentiel, qui répond à un réel besoin des directions marketing. Le produit est extrêmement séduisant et l’équipe fondatrice, forte de sa connaissance du secteur, peut jouer un rôle de premier plan sur le nouvel échiquier de l’Open Data / Big Data».

«Cette levée de fonds est une étape importante pour Captain Dash, nous sommes particulièrement fiers de bénéficier de l’experience d’un des rares fond français qui accompagne les startups de leurs créations à l’introduction sur le Nasdaq», ajoute Bruno WALTHER, co-fondateur et Directeur Général de Captain Dash. «iSource à reconnu la présence de deux éléments clés dans notre entreprise : un produit particulièrement innovant et puissant et un marché porteur, la business intelligence, qui est à l’aube d’une révolution »

 

A propos d’iSource

iSource est une société de gestion dédiée au financement et au développement de sociétés à fort potentiel de croissance dans les Technologies de l’Information et de la Communication, issues de la recherche publique ou privée. Avec plus de 70 investissements au cours des 10 dernières années, 10 fonds et 185 millions d’euros sous gestion, iSource couvre les domaines suivants : Corporate software, Technologies de contenu et multimédia, Saas, Internet, Systèmes de communication, Systèmes embarqués, Services Managés,  Eco-Technologies, et services associés. L’équipe de gestion associe une large expertise du capital investissement et une expérience opérationnelle étendue (management, gestion de projets technologiques, marketing, vente).

Contact presse :

 

Captain Dash

+336 402127 14

press@captainDash.com

iSource

+33 1 45 01 46 46

presse@isourcegestion.fr

www.isourcevc.com


Advertisements
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: